Étiquettes

, , , , ,

Traduction du texte du Prof. Wolf Krötke „Religionsloses Christentum“?

De l’actualité des questions posées par Dietrich Bonhoeffer à parti de son « interprétation a-religieuse de concepts bibliques »

  1. Comment Dietrich Bonhoeffer analyse la situation
  2. Le point de départ théologique de Dietrich Bonhoeffer.
  3. La réalité et les motivations de l’a-religiosité
  4. La majorité du monde et l’ « Eglise pour les autres »
  5. Des impulsions de Bonhoeffer pour la vie de la communauté chrétienne immergée dans un monde d’„hommes a-religieux“.

„Nous nous acheminons vers une époque absolument a-religieuse ; les hommes, tels qu’ils sont devenus, ne peuvent tout simplement plus être religieux » – “ (DBW1 8, 403).

Plus clairement encore: « Il apparait que tout marche aussi sans ‘Dieu’, et en fait tout aussi bien qu’auparavant. Autant dans le domaine des sciences que dans celui de la dimension humaine globale, ‘Dieu’ est de plus en plus refoulé de la vie, il perd du terrain » “ (DBW 8, 477).

On peut lire ces phrases au début des réflexions de Dietrich Bonhoeffer sur „l’interprétation non-religieuses de concepts bibliques“ ainsi que celles portant sur « un christianismes a-religieux » dans ses lettres de prison que Eberhard Bethge a publiées avec le titre « Résistance et soumission » (Widerstand und Ergebung.)

Durant ces dernières décennies ces phrases controversées ont été longuement et chaudement débattues. Y sont décrite durant l’année 1944 la situation dans laquelle, selon l’avis de Bonhoeffer, se trouvait l’Eglise et dans laquelle elle se retrouvera désormais. « Être religieux », d’après lui, n’est plus, pour la plupart des hommes au 20 ème siècle, une option pour maîtriser leurs problèmes vitaux. …

« Christianisme sans Religion » ? – Wolf Kroetke – La conférence dans son intégralité (traduction)

1 DBW = Dietrich Bonhoeffer Werke, Band 8, München 1998.

Publicités